Sondage

si je devais acheter un 4X4, qu'est ce que je choisirais comme solution?

27% 27% [ 4 ]
60% 60% [ 9 ]
13% 13% [ 2 ]

Total des votes : 15


CARNET DE VOYAGE en Espagne (les Albères)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CARNET DE VOYAGE en Espagne (les Albères)

Message par gigi le Mar 22 Jan - 19:21

les Albères:

Le garonnaquad né il y a un peu moins de deux ans par des passionnés, ne pouvait proposer pour sa première rando du forum, q’une randonnée, qui restera dans les mémoires de tous les participants.

C’est dans le massif des Albères entre mer et montagne, au pittoresque sans égal, qu’aura lieu au tout début juin notre balade. La troisième du nom, celle-ci sera plus particulièrement destinée à faire découvrir les contreforts des Pyrénées catalanes.
Quoi de mieux qu’un week-end prolongé pour faire plus ample connaissance avec nos quadeurs venus de l’Aveyron, des bouches du Rhône et du pays toulousain, ce sera autour d’une table tout aussi atypique avec le buffet aux 170 plats de La Jonquére, que nous commencerons ces trois jours.
-j1
Le réveil aura lieu dans un camping à la limite de l’Espagne

au milieu des cerisiers de Ceret, dans le Roussillon et puis viendra le départ, direction le pic des salines, la diversité de la flore, les couleurs, les senteurs, n’occulterons pas les paysages tout aussi extraordinaires. Nous ne ferons pas un kilomètre sans avoir à tourner la tête pour être en admiration.
Frênes, chênes verts, chênes lièges, épicéas bordent notre parcours. Une petite grimpette sinueuse bétonnée sur quelques kilomètres marque notre entrée dans le parc naturel des Albères, nous croiseront des furieux en vtt qui montent alors que nous, nous redescendons en direction du refuge de «Ermita de las salinas« pendant que certains ou plutôt certaines d’entre nous, descendrons se rafraîchir à la source, les autres se feront servir un verre dans un cadre paradisiaque, une terrasse de verdure avec des vieilles pierres et en toile de fond le lac de Panta de boadella.
Dans les lacets qui nous conduisent au lac, chaque tournant est une glissade, la couche gravillonneuse nous fait déraper tout en travers à la limite du tout droit, mais quel plaisir ! Les plus sportifs ne mettrons que quelques minutes à parcourir les 7 kilomètres de la descente. Les gens pépères s’octroieront quelques poignées de secondes de plus, ça tombe bien car je ferme le bal et j’ai plutôt envie de flâner avec mon épouse que je porte.

Un frein de parking non desserré, va nous obliger à retrousser les manches et à improviser une réparation de fortune en neutralisant le circuit de freinage arrière et ainsi nous avons pu poursuivre notre périple au complet.

Après concertation on décidera de pique-niquer au restaurant de la piscine, (la piscine qui est alimentée en permanence par l’eau du torrent, autant dire quel est très fraîche) malgré les entrecôtes plus grande que l’assiette, la sagesse prendra le dessus car l’année dernière le repas avait duré 3 heures et nous étions arrivés au camping vers les 23 h00. Nous partagerons nos victuailles surtout les saucisses sèches, saucissons et pâtés maison de l’Aveyron apportés par Didier, Laurent et Hervé, le vin de Hombré et nous prendrons le café au restaurant.
Toujours guidé par Jean-Claude, nous repartons, l’espace entre les machines s’accentue car la poussière est omniprésente à la limite du fesh fesh pour les connaisseurs !
Une halte dans la civilisation, à la Jonquère afin de refaire le plein des machines.
Nos onze quads filent vers la côte, mais il nous faut franchir quelques zones très trialisantes dans la zone militaire d’entraînement des chars d’assauts. Marie-Laure et Corinne qui se prêtent le guidon passeront brillamment la plus part des franchissements, avec les conseils des uns l’aide des autres.
Il nous faudra passer un dernier col, pour apercevoir Colera, petit village de pêcheur, où nos trois caravanes louées pour le week-end nous attendent.
Une grosse douche pour nous dépoussiérer et un gros apéro, puis on mangera une paella au restaurant du camping, histoire de refaire nos 175 kms de la journée.
-j2
Le réveil du dimanche matin sera difficile, après une brève tasse de café, la séance de mécanique reprendra. Problème de jeu important sur le pont arrière du kodiak, finalement un contre écrou suffira à bloquer ce jeu rebel. Mais le kawa aussi donne des signes de fatigue, normal après 40 000 Kms on comprend aisément que le stator soit cuit et la soudure du bras oscillant fissure à nouveau… finalement nous partirons à 11h00 pour faire une boucle qui nous ramènera au camping. Nous laisserons les femmes qui ont choisies de rester se reposer et flâner à la piscine, ou à la plage. Nous les croiseront en ville, alors que nous allons acheter du pain frais avant de remonter le canal de béton, moment intense ou nous engagerons une course poursuite digne des films policiers américains. La remontée du col ne sera qu’une formalité, car les paysages sont les mêmes que la veille, mais une halte s’imposera au point de vue. La luminosité offre à chaque photographe la possibilité de tirer sa propre carte postale.
Il sera temps de filer nous ravitailler en carburant à Llançà et nous prendrons la route plein sud, direction une crique perdue à l’écart du goudron. Les chemins cassants et poussiéreux, ne seront à aucun moment un calvaire en regard du spectacle qu’offrira la côte vermeille… On serpentera le long de la mer, tantôt on s’éloignera et tantôt on se rapprochera. L’eau est d’un bleu intense, c’est une véritable invitation à la baignade !
Nous voici au pied d’une impressionnante descente rocheuse et interminable, nul doute que tout un chacun ce demande comment nous allons ressortir de là une fois en bas ! Nous ne laisserons aucune machine au bout de la piste roulante où sont parqués les quelques 4X4 qui ont osés s’aventurer jusque là, même les deux roues descendrons,un bon kilomètre de marches et de ravinements dans la falaise pour atteindre le coin le plus proche du lieu du repas qui nous séparent, nous descendrons tous et nous envisagerons après manger comment on s’y prendra.
L’apéro sera sage, nous avons tous à l’esprit cette remontée infernale, un paradoxe en regard à ce coin paradisiaque, l’ombre des pins sera très appréciée, la chaleur est intense, les combinaisons et tenues tomberons, quoi de plus normal, quand on se trouve à une dizaine de mètres des baigneurs en tenues plus que légère ! Il doit faire au moins 35°, la sieste sera la bienvenue !
Finalement l’escalade des quads se fera avec une facilité presque déconcertante, même les 2 roues tireront leur épingle du jeu.
Quelques kilomètres plus loin viendra la séparation d’une partie du groupe, en effet jean-claude et son épouse qui à pris le trail boss pour l’occasion ont prévus de prendre une voie plus directe pour rentrer, alors que nous, nous poursuivrons. Nous nous rapprochons de Rosas, dorénavent nous allons jardiner un peu afin d’éviter un maximum de bitume.
Le choix des nouvelles pistes sera judicieux, les points de vues, s’enchaîneront et la piste s’avèrera agréable, les possibilités de bifurcations seront faibles et l’intuition, complétée du gps et de la carte nous aiderons bien ! Finalement nous arriverons à port de la selva et nous suivrons un peu le goudron avant de reprendre nos pistes empruntées le matin même !
Nous rentrerons au camping pour l’heure des tapas.
Pendant que les premiers arrivés, siroteront un petit apéritif, histoire de décrasser la trachée artère les autres iront se dépoussiérer…
Les coffres des quads sont loin d’être vide, nos amis aveyronnais vont nous sortir un met bien de chez eux. Que diriez vous de tripoux ? Eh ben y a qu’à !
La galère ça sera pour décaper et dégraisser la gamelle de cuisson et les assiettes, sans produit vaisselle ! Les caravanes sont bien équipées, mais ça y a pas ! Alors système D : du sable et du gel douche feront l’affaire…
-J3
La totalité du périple fera tout de même 350 Kms , mais l’heure du départ en ce lundi matin est fixée à 9H00 maximum. Je ferais alors le tour des caravanes pour m’assurer que tout le monde soit bien réveillé, en effet, l’idée est de ne pas rentrer à Ceret trop tard, certains d’entre nous ayant plus de 5H00 de route.
Dans le groupe nous avons un guide, un fermeur, un mécano mais aussi un druide… Moi je suis l’homme au café frais, partout et en toute circonstance. Donc opération café, accompagné de pain au lait tout de même ! Le départ, après un coup de balai dans les caravanes sera ponctuel… Direction Réquéssens, haut lieu touristique du massif des Albères, un site en cours de rénovation. C’est une abbaye d’une qualité architecturale que des amateurs de vieilles pierres restaurent. Le chantier évolue bien, car il y a moins d’un an il y avait encore un échafaudage.
Nous repasserons par les chemins trialisants de l’aller mais avec plus de facilité, c’est tout en descente. Ce n’est pas par hasard, car l’idée est de pousser plus loin dans le terrain militaire pour se rendre jusqu’aux chars d’assauts. Des chars en parfait état, abandonnés là. Les tourelles pivotent et nous pouvons prendre à tour de rôle, la place du pilote ou celle du tireur ! 15 minutes de pose et il est temps de repartir, ce coup ci c’est la dernière ligne droite avant de franchir la frontière !
Le spectacle est loin d’être fini, le trajet de retour sera ponctué de quelques poses, en passant par le château de Requessens, puis au bord d’un torrent à truites, pour partager notre dernier repas en commun de cette balade. Il restera quelques victuailles, on a tous tendance à se surcharger et les saladettes recommandées par Christophe pourront servir à l’occasion de futures randos.
Un bref passage devant la source d’eau ferrugineuse, lieu en principe où l’on s’arrête manger, mais la table en pierre n’était pas libre… Nous continuons à prendre de l’altitude, à chaque virage les roues du quad fleurtent avec le vide, l’ivresse procurée par cette piste à flanc de montagne, nous fait oublir le danger ! Unanimement, ce sera l’apothéose, au même titre que le bouquet final pour un feu d’artifice !
A une trentaine de mètres du col nous ferons une dernière étape, à l’épave de l’avion, un DC6 de la sécurité civile intervenant sur un incendie. Notre passage passera forcément par la plaque commémorative de ce crash où 4 pompiers perdront la vie, dans les années 80.
Le col franchit, nous seront de nouveau en France, les paysages sont moins arides et l’accès à la route goudronnée signalera la fin de notre périple.
Une ultime halte au Perthus, histoire d’acheter un parfum et ce seront les derniers kilomètres avant le camping. Nous rechargeons les remorques, les fourgons et viendra la séparation jusqu’à la prochaine rando…


Dernière édition par gigi le Mer 27 Avr - 20:54, édité 1 fois

_________________
baroud.forumpro.fr le forum privé des vrais baroudeurs et surtout la plus belle vidéothèque et le plus bel album photos
avatar
gigi

Nombre de messages : 5452
Age : 52
Localisation : le fousseret (hte garonne)
Emploi : près retraité, y en a mare de trimmer
Ma machine : HDJ100
800 ZFORCE
Date d'inscription : 28/12/2007

http://seule-o-monde.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARNET DE VOYAGE en Espagne (les Albères)

Message par razeebuss le Mer 14 Oct - 15:49

bonjour, je suis à la recherche d' une info concernant les albères et surtout le passage de l' avion.
j' y suis allé de nombreuses fois dans le passé mais le week end dernier avec des copains on s' est heurté à quelques chasseurs ( une quarantaine env ) qui nous on affirmé que l' endroit était interdit à tous véhicules ect ect.
juste pour en avoir le cœur net, si quelqu'un est au courant de quelque chose à ce sujet?!
merci

razeebuss
quatreux-baroudeur
quatreux-baroudeur

Nombre de messages : 5
Age : 48
Localisation : st andré
Emploi : artisan
Ma machine : VW T3
Date d'inscription : 13/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARNET DE VOYAGE en Espagne (les Albères)

Message par wooki le Mer 14 Oct - 16:03

la seule chose que je peux dire, c'est que bizarrement, dans le sens france vers espagne, il y a un panneau interdit, mais ce n'est panneau n'existe pas dans le sens espagne / france

ensuite sur les gps type garmin, sur le carte d'europe, cette piste est référencé chemin

les chasseurs étaient il francais ou espagnol ? avait il mis un panneau pour chasse en cours ?
avatar
wooki

Nombre de messages : 1012
Age : 48
Localisation : sérignac (82)
Emploi : Informaticien
Ma machine : renegade 800 et KZJ95 TD VX
Date d'inscription : 07/01/2008

http://www.garonnaquad.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARNET DE VOYAGE en Espagne (les Albères)

Message par razeebuss le Mer 14 Oct - 16:23

les chasseurs étaient plutôt "catalans" des deux cotés.
aucun panneau, plutôt heure de l' apéro fin de session de chasse.
l' impression était " allez jouer ailleur, on est nombreux et on a pas l' intention de bouger nos voitures".
mais bon on tentera le coup week end prochain en partant de requessens!
je continu de chercher une info précise, à plus et merci !!

razeebuss
quatreux-baroudeur
quatreux-baroudeur

Nombre de messages : 5
Age : 48
Localisation : st andré
Emploi : artisan
Ma machine : VW T3
Date d'inscription : 13/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARNET DE VOYAGE en Espagne (les Albères)

Message par wooki le Lun 19 Oct - 14:06

alors ? sa c'est mieux passé !

en y réfléchissant, la derniere fois, il y avait 2 4x4 espagnol qui se sont arreté a l'avion
avatar
wooki

Nombre de messages : 1012
Age : 48
Localisation : sérignac (82)
Emploi : Informaticien
Ma machine : renegade 800 et KZJ95 TD VX
Date d'inscription : 07/01/2008

http://www.garonnaquad.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARNET DE VOYAGE en Espagne (les Albères)

Message par razeebuss le Lun 19 Oct - 14:48

ben après une seconde tentative hier, en passant par l' auberge " la cantina " c' est l' échec.
il y a bien à l' embranchement un panneau tout neuf qui précise bien que ce chemin est interdit à tous véhicules à moteur ( auto et moto ).
ce panneau on l' a croisé plusieurs fois à plein d' endroits différents, l' espagne commence à perdre de son charme !!
ça sent la fin d' une époque.
après on peut toujours tenter, c' est un panneau pas une barrière mais connaissant le tempérament ibérique, si on tombe sur une patrouille " kesskisspass ?? ".

razeebuss
quatreux-baroudeur
quatreux-baroudeur

Nombre de messages : 5
Age : 48
Localisation : st andré
Emploi : artisan
Ma machine : VW T3
Date d'inscription : 13/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARNET DE VOYAGE en Espagne (les Albères)

Message par wooki le Lun 19 Oct - 15:42

mince alors, on y est passé fin septembre et on pas vu ce panneau, ta pas une photo de celui ci ?
avatar
wooki

Nombre de messages : 1012
Age : 48
Localisation : sérignac (82)
Emploi : Informaticien
Ma machine : renegade 800 et KZJ95 TD VX
Date d'inscription : 07/01/2008

http://www.garonnaquad.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARNET DE VOYAGE en Espagne (les Albères)

Message par razeebuss le Lun 19 Oct - 16:17

non, j' avais plus de batterie à ce moment la!

razeebuss
quatreux-baroudeur
quatreux-baroudeur

Nombre de messages : 5
Age : 48
Localisation : st andré
Emploi : artisan
Ma machine : VW T3
Date d'inscription : 13/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARNET DE VOYAGE en Espagne (les Albères)

Message par gigi le Lun 19 Oct - 21:24

il ne va plus rester que du goudron, là bas! pirate

_________________
baroud.forumpro.fr le forum privé des vrais baroudeurs et surtout la plus belle vidéothèque et le plus bel album photos
avatar
gigi

Nombre de messages : 5452
Age : 52
Localisation : le fousseret (hte garonne)
Emploi : près retraité, y en a mare de trimmer
Ma machine : HDJ100
800 ZFORCE
Date d'inscription : 28/12/2007

http://seule-o-monde.e-monsite.com/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARNET DE VOYAGE en Espagne (les Albères)

Message par razeebuss le Mar 20 Oct - 9:38

en cherchant des infos j' ai lu que le massif des albères était promis à un interdit total ( vélos et piétons compris ) à therme, natura 2000.
la aussi à vérifier!

razeebuss
quatreux-baroudeur
quatreux-baroudeur

Nombre de messages : 5
Age : 48
Localisation : st andré
Emploi : artisan
Ma machine : VW T3
Date d'inscription : 13/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARNET DE VOYAGE en Espagne (les Albères)

Message par wooki le Mar 20 Oct - 10:03

esperons qu'il laisse quelques piste ouverte ou que ce soit une fausse info
avatar
wooki

Nombre de messages : 1012
Age : 48
Localisation : sérignac (82)
Emploi : Informaticien
Ma machine : renegade 800 et KZJ95 TD VX
Date d'inscription : 07/01/2008

http://www.garonnaquad.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARNET DE VOYAGE en Espagne (les Albères)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum